lundi 31 août 2015

Le palet d'Eryn

"Eryn et sa folle cuisine" était est un merveilleux blog de cuisine qui s'est tu un beau jour, en 2010. Et moi j'aime pas les blogs qui se taisent sans dire pourquoi ....

Étrangement, les blogs morts ou endormis perdent pour moi soudain tout attrait*. Pourtant, si je les ai aimés c'est qu'ils contenaient et contiennent toujours plein de recettes délicieuses et tentantes. Mais non.

Et puis, je suis retombée sur une des recettes d'Eryn et je me suis re dispersée dans ses pages. Envie de tout faire mais les jours n'ont pas assez de repas ....

mais voici ses

"Palets moelleux vodka, citron et framboise"


Ce sont de merveilleux petits gâteaux à l'aspect d'éponge. Excessivement faciles à faire, pas de robot pâtissier, même pas de fouet électrique, pas d'ingrédients à aller chercher en Amérique du sud ce qui nous met toujours en retard. Juste un fouet à main, 2 saladiers salis et hop.


- 35 gr de beurre fondu et refroidi (commencez donc par ça. Le beurre refroidira le temps de peser les autres ingrédients)
- 1 gros blanc d’œuf
- 20 gr de lait
- 30 gr de vodka
- 50 gr de farine
- 50 gr de sucre
- 5,5 gr de levure chimique (1/2 paquet)
- 1 pincée de sel (fleur de sel pour moi)
- 25 gr de jus de citron filtré
- le zeste dudit citron bio
- 5 ou 6 framboises surgelées suivant votre moule
- sucre glace (pour la déco)

Utiliser des moules à muffins souples de 6 cm de diamètre. (Comme j'ai utilisé un moule avec des alvéoles plus grandes (7 cm au lieu de 6cm), je n'ai fait que 5 palets.)

Préchauffer le four à 150°. Beurrer les moules ou utiliser du papier sulfurisé.
Fouetter le blanc d’œuf avec le lait et la vodka au fouet à main  jusqu'à légère mousse.

Dans un autre saladier, mélanger toutes les poudres. Y creuser un puits, verser le mélange liquide précédent fouetter (à la main) jusqu'à homogénéisation. Ajouter le jus de citron, le zeste et le beurre refroidi. Fouetter pour avoir un mélange aéré. Et c'est tout !

Verser dans les moules sur 1,5 à 2 cm d'épaisseur, poser une framboise au centre.
Enfourner pour 20 à 25 mn. (40 mn pour moi). Les bords doivent être dorés mais le centre doit être à peine coloré.
Retirer du four, laisser refroidir 5 mn avant de démouler. Laisser ensuite complètement refroidir et décorer de sucre glace ou pas. Laisser reposer à température ambiante plusieurs heures.
Oui, là, c'est la théorie. Si vous arrivez à les garder intacts plusieurs heures, c'est que vous avez un coffre fort.


* En fait, il en est quelques uns que je feuillette toujours dont  : "à vos baguettes", pour son humour et ses recettes japonaises faites par une française et "Le sot l'y laisse" pour son impeccable aspect technique.

Note : La vodka est cuite et l'alcool évaporé. Ce qui finalement est bien dommage ... Mais bon, les enfants peuvent donc en manger. Ce qui est aussi bien dommage, vu qu'ils préfèrent les biscuits du commerce...

Essai du 1 septembre  :

Ce petit gâteau  est visuellement parfait, sa texture est parfaite, sa facilité de préparation est parfaite. Il n'a qu'un seul défaut : son absence de goût.

J'en ai fait une autre version :
- 30 gr de rhum (à la place de la vodka)
- 60 gr d’œuf soit 1 blanc et demi environ (au lieu d'un blanc)
- le jus d'un citron vert (au lieu de presque le jus d'un citron jaune)

Cuits dans un moule à alvéoles de 5 cm, en anti adhérent, bien beurré.


Résultat : pas beaucoup plus de goût, le goût du rhum disparait à la cuisson. Reste celui de la framboise qui est plus présent puisque les gâteaux sont plus petits. Texture moins agréable.  Pas concluant.
Recherche d'autres saveurs...





samedi 29 août 2015

Bougies en croûte de béton*

Nous avons refait une fournée de bougeoirs en béton ciment. 
Donc, pour m'en souvenir, plutôt que de chercher partout ma recette :

Pour faire des côtés plus lisses, nous n'avons pas mis de gravier mais du sable tamisé.
Changé aussi les proportions de ciment : 1 pour 4.
La proportion de pigment noir est restée de 2 cl / kilo. 
Les moules en carton genre jus d'orange, sucre en poudre, etc semblent produire des bougeoirs plus gris que les moules en bois qui gardent plus la belle couleur noir.. (carré en bois fait main ou boîte de fromage en bois)






Le super moule en bois fait par Gilles.

Si vous désirez plus de détail et petits trucs, dites le moi. Je détaillerais plus la procédure.

* ceci ne se mange pas.

Thon en croûte d'épices

Par un enchaînement fatal, ce beau morceau de thon est arrivé dans ma cuisine ...


Entre le principe "halte au gaspillage" et le principe "halte à la tuerie du thon", j'ai opté pour le premier. Je n'ai pas jeté le thon, nous l'avons mangé, mais en croûte. Thon, je te salue, sache que tu n'es pas mort pour rien, tu nous as régalés.

J'ai apporté peu de modifications à la recette de Mercotte :

Préchauffer le four à 210°.

Ingrédients :

du thon !
sauce soja, huile d'olive

1 CC de graines de cumin
1 CC de graines de coriandre
1 CC de noix de muscade
1 CCde poivre noir                                          mixer toutes ces épices.
2 CC de graines de fenouil
2 CC gingembre râpé
2 CC de cannelle en poudre

les mettre dans un plat et ajouter
2 CS de graines de sésame

(pour moudre toutes les épices j'ai acheté  à la brocante un vieux moulin à café.)

Enduire le thon d'huile d'olive, au pinceau.  Puis le passer dans les épices. Poêler des deux côtés jusqu'à former une belle croûte d'épices. Puis mettre dans un plat au four pendant 6 minutes.
Déglacez la poêle avec la sauce soja, un trait d'huile d'olive et un jus de citron. Ne faites pas trop réduire, la sauce serait trop forte.

Saluez respectueusement le thon et régalez vous.



vendredi 28 août 2015

Mangeons des pommes de terre très sales sans les éplucher

Comment se dispenser d'éplucher de grosses pommes de terre bien terreuses et gagner du temps ? 

Couper les patates en tranches un peu épaisses. Puis utiliser un emporte pièces d'un diamètre légèrement inférieur aux tranches. En seul coup, on enlève la peau et on fait de jolis ronds de papates.


Important : lavez les ensuite !!!

A faire sauter à la poêle ou pré cuire à la vapeur une quinzaine de minutes et sauter ensuite avec bien sûr oignons, herbes plein plein et huile d'olive.
Sel et poivre ?
bien sûr ...

Est ce que j'ai gagné du temps ? Un peu sûrement, mais en plus je me suis bien amusée.



jeudi 27 août 2015

Mignon de porc à la moutarde, riz cardamome et badiane

C'est exactement pour ce genre de recette que je voulais ouvrir un blog : me souvenir des bonnes choses et du "choc" qu'elles procurent. Malgré l'air de déjà vu donné par ce titre, cette recette est un top. Trouvée ici, où elle n'a pourtant pas remué les foules, c'est une vraie merveille : l'association sans doute de la moutarde, de la crème et des saveurs badiane-cardamome-riz est un véritable choc. J'ai eu l'impression de déguster un grand plat dans un grand restaurant (ah ! l'imagination ...).

Mais le plaisir devant son assiette est fragile. La confection de cette recette (pas vraiment suivie pas à pas, puisque je n'ai pas mis de vin blanc, pas d'échalote et peut-être pas dosé exactement la moutarde et la crème) est soumise à aléas et qui sait si je retrouverais la même délicatesse des saveurs, cette nuance subtile qui crée l'émotion... Quant à la faire partager et ressentir à d'autres, qui est le vrai but de cuisiner, c'est aussi un problème. Mon convive habituel n'a pas été touché par la grâce et d'autres auraient ils été sensibles et ravis ?


Donc pour la reproduire au plus juste, voici la recette qui est en fait d'une grande simplicité, tout est dans l'association des ingrédients.
pour 2 personnes:
un filet mignon tranché en 4 ou 6 suivant la grosseur.
moutarde de Dijon
25 cl de crème fraîche entière liquide
une poêlée  de champignons (de Paris congelés pour moi, mais des frais seraient plus top, de vrais champignons "de forêt" seraient le top du top)
300 gr de riz basmati (Tilda)
2 gousses de cardamome et une étoile de badiane



Faire cuire le riz.
Pour moi : dans le rice-cooker, j'ai mis simplement la cardamome et la badiane dans l'eau, fermé et hop cuisson normale. Si vous faites cuire à la casserole, rajoutez de la même façon les épices dans l'eau.

Tartiner les tronçons de viande de moutarde, au pinceau. Les dorer rapidement dans la poêle chauffée avec de l'huile d'olive, ajouter du sel et du poivre. Rajouter 2 CS de moutarde, la crème, mélangez bien. Puis baisser le feu et laisser cuire. 
Pendant ce temps, dorer les champignons dans une autre poêle. 
Rajouter les champignons dans la poêle de la viande.
Quant la viande est cuite (oui, bon, j'ai pas minuté la cuisson ! ), dressez, mangez, dégustez, savourez, ronronnez.
Écrivez moi ensuite pour vous plaindre ou pour raconter votre dégustation heureuse ....

mercredi 26 août 2015

Okonomiyaki à l'arrache et à la française et fraîcheur de tomates râpées

"Okonomi" veut dire "comme vous voulez et "yaki" veut dire "griller". C'est donc un plat en crêpes  individuelles ou en grande galette.dans lequel on peut mettre tout ce que l'on veut, si on met le chou qui est absolument indispensable. Vous pouvez mettre du maïs, des crevettes, du fromage etc.. puis vous arrosez le tout de sauces qui tuent toutes les saveurs....



Après plusieurs essais infructueux - à un moment ou à un autre, après un ou 2 retournements, la catastrophe arrivait : le truc collait à la poêle et la belle galette finissait en un infâme ramassis genre omelette ratée flanquée dans les assiettes - j'ai essayé une autre méthode.

Je l'ai traité comme une frittata.

Ingrédients pour 4 :

Pour la pâte :
120 gr de farine
1/2 CC de levure chimique
15 cl de dashi
2 oeufs
1/2 CC de sel
1 CC de sucre
(idéalement 80 gr d'igname râpée, je n'en ai jamais trouvé...)


Pour la garniture
1/4 de chou chinois coupé en lamelles fines
et ensuite, c'est comme vous voulez :
100 gr de tranches poitrine fumée ou pas
des crevettes
des calamars
dés de fromage à pâte dure
haricots verts
grains de maïs
restes du frigo ...

Sauces
sauce Bulldog ou barbecue
mayonnaise japonaise ou autre
paillettes d'algues ou feuille de nori coupée très très petit
gingembre mariné (comme pour le sushi) coupé très fin
copeaux de bonite séchée

Préparez la pâte en mélangeant tous les ingrédients et laisser reposer 1/2 heure.
épluchez, coupez, préparez votre garniture. Puis incorporez la à la pâte.
Préchauffez le four thermostat 180°.
Vous pouvez ici choisir de faire de petites ou grandes galettes dans la poêle, que vous retournez 2 ou 3 fois.

Personnellement, j'ai fait une grande galette dans une poêle qui peut aller au four, avec des crevettes, des ciboules coupées très fins et des salsifis. 
Verser tout l'appareil dans la poêle, puis les tranches fines de poitrine fumée sur le dessus.

Cuisson pendant une dizaine de minutes à feu moyen. Puis cuisson au four une vingtaine de minutes, suivant l'épaisseur de pâte. (Et là il faut faire attention en manipulant la poêle à la sortie du four car on a l’habitude de saisir la queue de la poêle sans protection particulière et on peut gravement se brûler la paume si on ne pense pas "danger, c'est chaud" !!).

A la sortie du four, vous décorez avec les sauces, puis les algues, puis le gingembre puis les copeaux de bonite. Vous les regarder danser puis vous dégustez ...


Fraîcheur de tomates râpées : 
Râpez quelques tomates bien fraîches sur la grosse grille avec quelques grains de fleurs de sel, pour apprécier le contraste de saveurs et le chaud-froid avec la galette. Filtrez modérément et profitez en pour boire l'eau de tomates, c'est succulent.

Inspiration : "Une japonaise à Paris" de Kaori Endo et Dorian


 Note du 14 octobre 2015 : voir la recette améliorée ici.


mardi 25 août 2015

De la diminution de la taille des lamelles de courgettes

Imaginons le nombre de chances pour qu'il y ait réellement quelqu'un qui tape "De la diminution de la taille des lamelles de courgettes" pour avoir une idée de recette. C'est dire que je me donne toutes les chances de figurer au palmarès des blogs de cuisine.
Oh, quelqu'un peut passer par hasard ...


Plus l'heure du repas approche et plus mes idées de plat suffocant de beauté et de créativité font place petit à petit à plus de réalisme. De tian calibré dont chaque tranche serait recoupée à l'emporte pièce et servi sur un sablé au parmesan, le projet devient - arg déjà 11h ?- des gros dès de courgettes sautées à la poêle, puis -bon sang il est déjà 11 h 45 ? - des lamelles de courgettes coupées à la mandoline et finalement - aie midi et demi ?? - des toutes petites lamelles de courgettes avec la lame la plus fine et les dents les plus petites de la mandoline. Lamelles qui vont cuire en 8 mn tapantes, le temps de décongeler et cuire une côte de porc par personne. Et hop.




Ce qui mérite évidement un article dans un blog de cuisine ! Toutes les personnes qui cherchent une idée sérieuse pour leur repas font enfin trouver leur bonheur ...

Et de râper un peu de gingembre dessus n'en fait il pas un plat d'exception  Ou de parsemer de thym et de romarin ?


Non ? Ah bon.
De mettre du sel noir d'Hawaï ?
Pas plus.
Des filaments de piment ?
Bof
Une fleur ?
Tu plaisantes...
De mettre une énorme photo pour faire croire que c'est un blog sérieux ?
Pfftt..

Ah bon

lundi 24 août 2015

Financier, mon ami ?

Invitez des financiers à l'heure du thé ou à toute heure. ...
Vous pouvez leur donner un nom à chacun : agios, crédit, usurier, lyonnais, etc ...  et puis, croquez les !!
niac niac


Les blancs d’œuf  s'accumulent parfois dans mon frigo, dans une petite boîte en plastique sur laquelle j'écris la date du premier dépôt du premier blanc. Les blancs peuvent se conserver jusqu'à 10 jours (perso je ne dépasse pas 8 jours) et murissent pour être à point pour des macarons, des meringues, etc..

Mais fi des meringues que je n'aime pas vraiment mais que je fais volontiers pour un meringophile acharné. Ou alors dans la Pavlova, l'omelette norvégienne ou avec une boule de glace..
Donc : les financiers qui épongent bien le surplus de blancs d’œuf.
Une recette que j'avais trouvé chez Chef Damien. Malgré des recherches, je ne retrouve plus la recette sur son site mais ici, vous en trouverez plein plein.

Mais pour la recette de base :
Dans un saladier ou le bol du grand K (K comme .. enwood l'artisan), mettez dans cet ordre :
  •  200 gr de sucre glace
  • 60 gr de farine
  • 100 gr de poudre d'amande
  • 1 pincée de sel
  • 4 blancs d’œufs
  • 140 gr de beurre noisette filtré*
 Remuez le tout, (un peu longuement à la main surtout pour incorporer le beurre).


 On peut agrémenter à loisir de bouts de fraises, de dattes, de pépites de chocolat, fruits confits, etc..
 Personnellement, je préfère mettre juste une framboise surgelée ou comme ici un bout de pêche sur le dessus après avoir rempli les moules à la poche à douille : les morceaux bouchent l'embout et vous êtes bon(ne) pour tout transvaser dans une autre poche ou remplir à la cuillère, nettoyer 10 m² de sol éclaboussé de pâte, racler au couteau tout le plan de travail collant, etc

Mettre en poche à douille ou pas mais laisser 30 mn au frigo.

Préchauffez votre four à 200° .
Remplir les alvéoles des moules de votre choix


Cuisson 12  à 15 minutes jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés.

* Beurre noisette : chauffer doucement le beurre dans une casserole jusqu'à une couleur noisette claire, filtrer les résidus noirs et laisser tiédir avant de l'incorporer à la préparation.

dimanche 23 août 2015

Tian de légumes,té, fada !

C'était pour moi le summum de la perte de temps ! Plus d'une heure de cuisson  Une heure de perdue ! Puis j'ai essayé de tricher un peu en faisant pré cuire toutes ces tranches de légumes (pouah, des légumes, en plus !!) à la vapeur , réduisant ainsi le temps de cuisson au four.
Mais c'était juste du travail en plus, du travail inutile. Il suffit juste de se mettre au travail plus tôt et pi c'est tout. Car, comme on n'est pas obligé de regarder fixement la barre de téléchargement, on n'est pas obligé de regarder cuire son plat au four !

Puis, avec les vrais légumes du jardin, parfois un peu tapés, un peu bizarres mais tellement bons, c'est un tel plaisir de déguster ce plat si simple que je pourrais en faire pour le petit déjeuner...



Donc, voici mon tian, chaque cuisinier a le sien, mais celui là, c'est le mien.

Pour un plat de 20X25 cm (Ikééééééa) il a fallu :

- 1 aubergine
- 1 gros oignon
- 1 courgette
- 1 poivron
- 2 tomates
- huile d'olive
- thym tout frais
- marjolaine

Préchauffez le four à 180°
Vous coupez tous les légumes en tranches pas trop fines.


Mettez un filet d'huile au fond du plat, rangez les légumes selon votre inspiration. Sel et poivre. Arrosez d'huile d'olive. Effeuillez du thym, de la marjolaine ou toute herbe à votre goût.


Arrosez de 3 ou 4 cuillères à soupe de bouillon de légumes. Couvrez d'une feuille d'alu et enfournez pour une heure environ.

Puis retirez le papier alu et faire un peu dorer pendant 15 minutes.  Mangez quand ça vous semble appétissant....


samedi 22 août 2015

Poulet japonisant, riz et lapins de courgettes pour la douceur




Les filets de poulet, on use et abuse. Pour se chatouiller un peu les papilles, on peut les mariner dans toutes sortes de choses. Aujourd'hui :

Une recette un peu japonisante, avec des produits que l'on peut trouver dans les supermarchés, sinon sur le net. ( peut-être des adresses à l'avenir)

 * Deux filets de poulet

coupés en cubes, à mettre à mariner dans :

- 1 CS de miso blanc
- 1 CS de mirin ou de saké ou de vinaigre de riz
- 2 CS de sauce soja
- 1 CS de sucre en poudre
- 1 petit bouquet de coriandre fraîche ou 1 CC de graines de coriandre écrasées ou une gousse d'ail écrasée
- 1 CS d'huile d'olive
- 1 CC d'huile de sésame

Laisser mariner au moins 1/2 heure, puis poêler après avoir égoutté. Sel et poivre.Remettre la marinade à la fin sans la faire bouillir.

* Lanières de courgettes 

coupées à la mandoline, enroulées et cuites quelques secondes à la vapeur.  Les petits lapins de courgettes sont faits avec des petits emporte-pièces japonais pour décorer les bento ..



* Du riz comme il vous plaît, basmati, thaï, rond camarguais ...

* Du thé vert froid et hop.

vendredi 21 août 2015

Scones pour un urgent besoin de biscuits




Il n'y a chez nous jamais de pain frais le matin.L'après midi non plus le plus souvent. Il y a une réserve dans le congélateur, des tranches prêtes pour le grille pain.
Mais pour un besoin urgent de quelque chose de bon, de facile à faire, que l'on peut manger tiède en faisant des miettes partout, faites une fournée de 6 ou 8 scones, prêts en 5 minutes et cuits le temps d'une douche.

Je vous conseille la recette de Scally*: Il n'y a rien à enlever ou à rajouter. Peut être du beurre salé et de la confiture sur le scone ouvert en 2. Un café ?

Ou un thé ? Oui, cette recette peut être faite l'après midi !!!



* Note : Scally et son "C'est moi qui l'ai fait" ont été la passerelle, la première porte à m'ouvrir le monde des blogs de cuisine.

mercredi 19 août 2015

ok je me lance ...



Premier article, go !

Mon but est de me faire un vrai journal de cuisine, de supprimer tous mes carnets à moitié remplis, les listes des plats servis tel jour ou à telle personne notés sur des bouts de papier que je ne retrouve plus. De classer vraiment et de retrouver ! Yé, vaste tache.

Le classement des recettes en "viande, entrées, etc..."  m'aidera bien aussi ... au moins à retrouver la fiche sur laquelle j'ai imprimé la recette. La plupart du temps, les recettes viennent de mes blogs favoris et la référence vous y conduira direct. Pas question de recopier s'il n'y a eu aucun changement de ma part.

Et aussi si possible de retrouver des idées de plats que j'ai eues (les idées) puisque je les ai faits (les plats) mais que je les ai oubliées (les idées) et qui me manquent. Ah mais. C'est clair.

Comme je ne m'attends pas à une foule de visiteurs (dit la starlette en se dandinant sur la jetée de Cannes), c'est surtout à usage perso, mais si des égaré(e)s y trouvent inspiration, je m'en réjouis déjà.


Mais d'abord maitriser l'outil Blogger....